Title Image

Hôtellerie & Covid-19 : Comment faire face à une baisse d’activité ?

Hôtellerie & Covid-19 : Comment faire face à une baisse d’activité ?

La pandémie a une nouvelle fois pour conséquence la fermeture de commerces qui accusent une nouvelle baisse d’activité. Après un printemps en demi-teinte et une reprise plus positive en Juillet-Août pour le secteur du tourisme, le verdict est tombé mercredi 28 Octobre : RECONFINEMENT.

Alors dans ce contexte inédit, quel plan d’action adopter pour rebondir, rassurer, susciter à nouveau l’envie, se projeter face à un nouvelle baisse d’activité ?.

Objectif Hôtel s’est posé la question.

1- Bilan de la saison passée


Avec un secteur en difficulté, on pourrait se demander s’il est bien raisonnable de définir des objectifs à courts et moyens termes et pourtant. Même si pendant la crise, je reconnais qu’il est compliqué de se projeter dans 1 ou 6 mois, déterminer des projets est essentiel pour la pérennité de votre business.

Pour commencer, je vous propose de faire un debriefing de cette saison et pour cela, je met à disposition le « workbook bilan de saison »  avec lequel vous pourrez en 3 étapes :

  • Mettre à plat la saison écoulée
  • Evaluer vos résultats
  • Définir vos objectifs
  • Planifier vos stratégies

Téléchargement gratuit 😉

2- Etudier les données des institutions, cabinets spécialisés 
En 2020* :

  • Même si seulement 53% de français sont partis en vacances, 94% des partants sont restés en France.
  • La part des voyageurs français qui ne sont pas partis à l’étranger et qui se sont rabattus sur le territoire représente 9 millions de personnes.
  • Certains marchés ont résistés : Belge, Suisse, Néerlandais
  • Le « Early Booking » n’a concerné que 10% des ventes
  • Aucun cluster (vidéo) n’a été recensé dans les campings, centre de loisirs ce qui montre que les professionnels ont su gérer les flux, l’application stricte des règles sanitaires

Les études et reportages d’Atout France, ADN Tourisme, Protourisme, révèlent que le « voyagez tout près de chez vous » sera toujours présent en 2021, voire au-delà mais autrement. Etudier et miser sur le marché local, régional ou à proximité des frontières n’est plus à prendre à la légère.

Parce qu’en période de crise, il est important de bien s’entourer, les partenaires avec lesquels vous travaillez : agences, conciergerie, TO, consultants spécialisés vous renseigneront sur les prochaines tendances, vous permettant ainsi d’ajuster vos offres, votre communication.


3- Aborder 2021 avec punch !

Cette situation exceptionnelle et la baisse de votre activité ne doit pas vous empêcher de croire en l’avenir !. La gestion opérationnelle, les efforts fournis par les professionnels du tourisme, la communication de cet été sont autant de signes encourageants pour attaquer 2021 avec intelligence et ténacité 💪.

Voici donc quelques pistes qui, je l’espère pourront vous aider à planifier, améliorer, faire les bons choix : 

  • Se réapproprier la relation client. Comme les géants de la réservation ont réduits leurs investissements : communiquer authentique car la transparence amène la confiance. La dynamique de vos messages reflète VOTRE marque et la vente en direct s’en retrouve renforcée.
    Attention toutefois à communiquer utile en cette période Covid auprès de vos clients.
  • Ne serait-ce pas le bon moment pour lancer votre newsletter ?. Après tout, les réseaux sociaux ne sont peut-être pas éternels 😄
    L’important n’est pas d’avoir 5 000 abonnés mais de créer du lien via une base de données de qualité : VOTRE fichier client.
  • Mettre à jour tout ce qui touche à votre visibilité : site internet, Google My Busines, fiche TripAdvisor, Facebook, Instagram.
    Un site responsive, sécurisé, un téléchargement rapide, une navigation intuitive…Tout cela envoie un 1er signe positif aux internautes.
  • Définir une stratégie social média solide, pourquoi ?. Parce qu’il faut se donner toutes les chances de réussir, d’atteindre ses objectifs et donc générer des résultats : financier, E-Réputation, visibilité….La sécurité sanitaire est en ce moment une variable à ne pas négliger dans votre plan de communication car les voyageurs y sont désormais sensibles.
  • Budgétiser quelques investissements, même si j’ai bien conscience que pour certains baisse d’activité et investissement ne « matchent » pas. 
    Il y a peut-être des outils qui pourraient améliorer votre organisation ou développer votre relation client ; des techniques que vous souhaitez développer. Pour ma part, cette année je me suis formée aux techniques de webmarketing et je travaille actuellement à la création de mon organisme de formation.

Nous avons devant nous une période incertaine dont personne ne connait l’issue. Restez positif et prenez soin de vous 🙏

*Source Atout France / MKG Consulting / ADN Tourisme / L’hôtellerie / INSEE / l’Industrie Hôtelière